Pas encore d'article favoris !

Signature de deux conventions favorisant la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires

X

Votre article a été ajouté aux Favoris !

Un partenariat « gagnant‐gagnant » entre la communauté de communes Mellois en Poitou et le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Deux‐Sèvres  (SDIS 79).

 La réponse opérationnelle est assurée, dans les centres de secours volontaires, par des sapeurs-pompiers s’étant déclarés disponibles.

Or, un sapeur-pompier volontaire peut ne pas être disponible pour de nombreuses raisons ; notamment, le fait d’être au travail, ou celui de s’occuper de ses enfants.

Depuis de nombreuses années, le SDIS 79 imagine et déploie plusieurs types de conventions à la fois avec les employeurs de sapeurs-pompiers volontaires mais également avec les collectivités chargées de la scolarité et de l’accueil péri-scolaire.

L’objectif partagé : permettre aux territoires, au travers le tissu économique et les collectivités locales, de s’engager en faveur de l’amélioration de l’organisation opérationnelle en permettant la disponibilité des sapeurs-pompiers.

L’objet de la convention est d’accueillir, de manière inopinée, en garderie périscolaire ou en cantine scolaire, l’enfant d’un sapeur-pompier qui ne peut être récupéré comme prévu par son parent sapeur-pompier à la sortie des classes, parce que celui-ci est parti en intervention.

Cela suppose bien entendu que le parent sapeur-pompier s’est déclaré disponible sur le planning du SDIS 79. Toute la richesse de la convention est là : gagner des plages de disponibilité et ainsi consolider la réponse opérationnelle en journée.

C’est pourquoi l’intitulé de la convention est : convention favorisant la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires.

La convention ne s’applique donc pas si l’enfant est déjà inscrit pour le service de cantine ou de garderie.

Trois publics sont donc particulièrement visés par cette convention :

  • les sapeurs-pompiers qui ont des emplois postés et des horaires de nuit et qui ont donc des plages horaires de jour de récupération.
  • les sapeurs-pompiers qui sont en recherche d’emploi ou au foyer.
  • les sapeurs-pompiers qui travaillent sur le secteur où ils habitent.

Le SDIS travaille au quotidien sur les palettes d’outils (techniques, organisationnels et managériaux) qui permettent de construire, chaque jour et chaque heure, collectivement avec les tous les sapeurs-pompiers du département, des équipes opérationnelles.

La présente convention est un atout important car elle permet d’augmenter de manière sensible les effectifs disponibles sur des plages horaires qui sont chroniquement en déficit : 9h/12h et 14h/17h.

En retour, la communauté de communes Mellois en Poitou, exerçant la compétence scolaire est à ce titre gestionnaire du service de cantine et de garderie et offre la gratuité sur les services utilisés dans le cadre de cette convention.

Au regard de l’expérience acquise sur d’autres secteurs du département, l’occurrence d’utilisation est tout à fait raisonnable.

SIGNATURE DES CONVENTIONS DE DISPONIBILITE :

Une deuxième catégorie de convention a été présentée dernièrement : les conventions de disponibilité.

Elles sont signées entre la communauté de communes employeur, le SDIS 79 et les agents communautaires qui ont un engagement de sapeur-pompier volontaire.

Aujourd’hui 8 agents sont concernés à la communauté de communes Mellois en Poitou :

  • Jéremy AUGER rattaché à la direction assainissement
  • Martial BARRAULT rattaché à la direction environnement
  • Anthony BILLON rattaché aux directions environnement et patrimoine
  • François FERNANDEZ rattaché à la direction du patrimoine
  • Damien GARANDEAU rattaché à la direction du patrimoine
  • Thomas HAYE rattaché à la direction de l’éducation
  • Damien THIBURCE de la direction de l’éducation
  • Nicolas MARSAULT rattaché à la direction des sports

 Par ces conventions, la communauté de communes manifeste clairement son souhait que chaque agent concerné, dès lors que sa disponibilité n’engendre pas de défaillance dans la gestion du service où il est affecté, déclare de la disponibilité sur son temps de travail et participe, en journée, aux interventions de secours du centre de secours le plus proche de son lieu de travail.

Par l’affirmation de cette volonté, la communauté de communes permet aux 7 centres d’incendie et de secours de son territoire d’intervention, de gagner des plages de disponibilité et ainsi consolider la réponse opérationnelle en journée. Elle se positionne ainsi comme un partenaire fiable et durable.